La photographie nocturne



Hello les bloggers,

Ça fait un petit moment que je n’ai pas recréé d’article. Mais comme on dit, mieux vaut tard que jamais :-)). Vu que l’occasion de voyager ne m’a pas encore ouvert les bras, je vous fais un petit apprentissage sur la photo de nuit. Comme j’adore toujours autant partager en image mes découvertes, mes voyages ou même de simple tutoriel, en voici un.

5 conseils pour de la photo nocturne:

1. Suivant la technique photo que vous allez réaliser, faites en sorte de toujours penser à prendre le bon matériel avec vous. Si on prend l’exemple de la pose longue: Pensez à emporter avec vous un trépied pour ne pas bouger (très important). Enclenchez votre retardataire sur 2 sec pour vraiment avoir aucune vibration au moment du déclenchement. Si possible avoir un objectif avec une grande ouverture (entre f1.8 et f2.8) pour éviter de trop monter dans vos ISO. Voici un exemple de photo:

8 sec de pose

2. Si vous avez l’envie de créer des portraits de nuit ou des paysages, des objets et j’en passe. Pensez à trouver des endroits déjà lumineux, par exemple jouez avec l’éclairage public et ça vous aidera déjà beaucoup pour votre prise de vue. Voici un exemple ou je me suis aidé de la lumière d’une rue pavée:

3. Soyez créatifs dans vos prises de vue. Prenez le temps de vous poser et de créer votre composition. Pour ça utilisez l’univers qu’il y a autour de vous, de l’eau pour faire apparaître un reflet, un arbre, un buisson pour créer une amorce, un objet pour photographier à travers celui-là etc… Voici un exemple de photo réalisée avec une de ces astuces:

Une flaque d’eau, tout simplement.

4. Si vous avez la possibilité ou que vous avez déjà des bases sur la photo, essayez de faire vos réglages sur le mode manuel. Si vous avez de moindres connaissances profitez des modes semi-automatique, soit en priorité ouverture (pour gagner de la lumière et du flou en arrière plan ou en priorité vitesse (si vous devez faire de la photographie et pose longue ou au contraire de la photographie sportive pour capter chaque mouvement.

Une haute vitesse d’ouverture pour prendre chaque détail.

5. Jouez avec l’ouverture de votre diaphragme et n’importe quelle source lumineuse pour arriver à des résultats que l’on appelle l’effet de bokeh. Ça consistera à faire ressortir votre sujet en premier plan et d’avoir un beau flou artistique hors du champ de netteté en 2ème plan afin de flouter vos lumières et les grossira légèrement. Cet effet peut être beaucoup utilisé pendant les fêtes de fin d’année, car il y a de la lumière partout et de toutes sortes. Voici un petit exemple de ce genre de photo:

f 1.8 Sigma 18-35


Voilà pour ce petit tutoriel et je vous partage en-dessous la vidéo que j’ai réalisé à ce sujet sur ma chaîne Youtube. N’hésitez pas à me le faire savoir en commentaire si cet article vous a plu. Si vous souhaitez me poser d’autres questions sur ces 5 conseils, écrivez-moi. On se voit, je l’espère très vite pour un nouvel article.

Note : 1 sur 5.

Catégories :PhotographieTags:, , , ,

2 commentaires

  1. Très sympa, c’est si compliqué de faire une photo chouette la nuit 🦉🦉

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :